Semanada >   H. Jackson Brown, Jr.
When you lose, don't lose the lesson

sábado, fevereiro 10, 2007

La Guerre de l'information…

… ou l'éloge de la paranoïa. Uma recomendação de leitura do Zé Mateus, no Claro, ( ) que vem mesmo a tempo, no dia em que o meu amigo “conquilhas” ( ) constatou que cada português com acesso à internet já tem um ou mais blogues (à borla) e portanto o paradigma da democratização quase perfeita dos meios de circulação da informação. A paranóia, em suma, começa aqui, na blogosfera.

«Au seuil du troisième millénaire, prend son essor une forme nouvelle de guerre, cohérente avec la civilisation de l’information qui émerge. C’est l’"infowar" ou guerre de l’information. Certes, à travers les siècles on a toujours cherché à s’informer (le plus vieux métier du monde !) mais l’irruption des Nouvelles Technologies de l’Information et de la communication ou NTIC accélère le rythme et l’ampleur du phénomène au point que la matière première de l’activité humaine, c’est aujourd’hui l’information. Elle conditionne désormais le succès à tous les niveaux : les Etats développent leurs systèmes officiels et occultes de renseignent ; les Régions et les entreprises organisent leurs dispositifs d’intelligence économique et stratégique ou IES. Il s’agit de « savoir avant l’autre, d’empêcher l’autre de savoir et, en tout temps, fournir obligeamment à l’adversaire un matériau informationnel pollué » afin qu’il prenne la bonne décision… bonne pour vous évidemment !
C’est alors qu’intervient la paranoïa – justement alléguée par Franck Boulot et Didier Violle – et qui peut frapper tout chasseur d’information ne dominant pas son sujet. En ce cas, on devient facilement méfiant, prompt à porter des jugements erronés ou à se prendre pour le roi de l’univers, car on nourrit l’illusion d’appartenir au club restreint des initiés, ceux qui peuvent « passer de l’autre coté du miroir »
Excerto do prefácio


Etiquetas: ,

0 Comments:

Enviar um comentário

Links to this post:

Criar uma hiperligação

<< Home



footer-letra